Vous êtes-vous déjà perdu dans le Val sans retour ?

 

A la tombée du soir, quand le soleil rougeoie,

Quand de la terre émane une odeur de tourbe.

Que la brume, tel un manteau, vous enveloppe,

et vous transporte vers un autre monde

Où tout peut arriver.

 

Les arbres menaçant s’écartent à votre passage,

Le clapotis de la rivière devient rire cristallin,

La Dame du Lac est toute proche.

 

Des bruits furtifs vous entourent,

Et vous semblez discerner dans la brume,

Les chapeaux colorés des Korrigans malicieux .

 

La forêt vous emporte, dans une folle ronde,

Où toutes les légendes deviennent réalité.

Ecoutez ses propos, elle raconte son histoire,

Et si dans le lointain, l’écho d’un gémissement

Vient vous glacer le sang,

Ne craignez rien, il vous appelle,

De sa prison de verre, Merlin.

 

Dianann

Prenez soin de vous

 

2 commentaires sur “Vous êtes-vous déjà perdu dans le Val sans retour ?
  1. Viviane dit :

    Merci et prenez soin de vous également

  2. Martial Quainon dit :

    Merci pour ses écrits journaliers, qui
    apaisent en ces temps particuliers, où
    dans la nuit de ma forêt intérieure, vos
    mots y mettent une chaude lueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*