Mémoire oubliée

J’ai vu le soleil rouge, irradiant le désert
Et le scarabée bleu priant le Dieu solaire.
 
J’ai vu les grandes plaines, de neige immaculée
Et le loup blanc, la nuit,  à la lune invoquer.
 
J’ai vu la source claire, jaillir du fond des temps
Et le saumon doré remonter le courant. 
 
J’ai vu la forêt sombre, et les épais taillis
Tressaillir à l’appel du bel oiseau de nuit.
 
J’ai vu les grottes sombres, aux entrailles de la Terre
Où l’homme des premiers temps, esquisse la Déesse Mère.
 
J’ai vu les pierres levées, les dolmens érigés
Les tombeaux oubliés, les temples dévastés.
 
La mémoire a gravé les stèles de mon cœur,
Les souvenirs enfouis, les moments de bonheur
 
Et mes yeux ont gardé les paroles de mes sœurs
Les prières, les sourires, et leurs joies et leurs peurs.
Dianann
Prenez soin de vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*