débris décomposés

Traduit : ovlodeu. Oujodeu, pour oilodeu, eilodeu me paraît contraire au contexte : ce ne sont pas des membres, ni des débris de membres qui tombent, mais des vers et de la chair en décomposition, plus bas lorsque Lleu revient à sa forme naturelle, il n’a que la peau et les os.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*